Canton Talence / Bègles

L’écologie
maintenant

Plus de …

Plus d’écologie, plus de solidarité, plus de démocratie : les habitantes et habitants de Talence et de Bègles s’impliquent. Ensemble, consolidons ce bel élan pour vivre autrement !

Nous, Maud Dumont, militante écologiste talençaise et Bruno Béziade, directeur d’école béglais à la retraite, serons fiers d’incarner une écologie sociale, pragmatique et ouverte, au service de notre canton.

Ces 20 et 27 juin, nous avons besoin de vous. L’écologie a besoin de vous !

Relever le défi climatique

« Le tourisme est en pleine mutation, accentuée par la crise sanitaire, avec une demande forte des citoyens vers un tourisme vraiment durable : le Département doit agir pour qu’il soit plus éco responsable, pour faciliter le locatourisme (découvrir ce qu’il y a près de chez soi) ainsi que le départ en vacances des plus défavorisés. »

Être solidaire partout sur le territoire

« L’IDDAC, agence culturelle du Département, « entend rendre accessible les pratiques culturelles à toute personne quels que soient son âge, sa santé, sa situation physique ou sociale ». Il faut renforcer cet outil qui combat toute idée de citoyenneté à deux vitesses en ajoutant “quel que soit son lieu de résidence”, notamment avec les nouveaux locaux qui ouvriront à Bègles à l’automne. »

A tous les âges de la vie

« En France, depuis le début de la crise sanitaire, 20 % des jeunes de 18 à 24 ans ont eu recours à l’aide alimentaire et 35 % craignent de ne plus pouvoir faire face à leurs dépenses de logement en 2021. Il faut un véritable coup de pouce pour les jeunes les plus précaires en les accompagnant dans la sortie de cette crise. »

Apprendre, se cultiver, partager

« Au delà de la concertation, parfois de façade, le département doit s’engager davantage dans la co-construction c’est-à-dire la construction des projets et des décisions avec les citoyennes et les citoyens concerné·es, partout sur le territoire. »

Notre conception de l’écologie
ne se limite pas à l’action en faveur
de l’environnement et de la biodiversité…

L’écologie c’est aussi la lutte pour la justice sociale, davantage de solidarité et de cohésion pour ne laisser personne de côté.

« Vous avez aujourd’hui la possibilité de porter haut et fort ces valeurs au Département pour rééquilibrer nos territoires, relocaliser la production de notre alimentation, arrêter l’artificialisation des sols, lutter contre la précarité énergétique, donner plus de moyens aux citoyens pour peser sur les projets coûteux, améliorer le bien-être des collégiens ou des résidents des structures d’hébergement, notamment les personnes âgées ou en situation de handicap.

Nous, Maud Dumont, militante écologiste talençaise et Bruno Béziade, directeur d’école béglais à la retraite, serons fiers d’incarner une écologie sociale, pragmatique et ouverte, au service de notre canton.« 

restez informé.e.s